Search

Ludovica Miniland: la construction d'un rêve

Ludovica Miniland, c’est le plus grand parc architectural en micro-briques en Amérique! L’équipe du Salon s’est entretenue avec son concepteur, un gars de la ville de Québec, Gilles Maheux.




C'est quoi Ludovica Miniland?

C’est en fait un rêve que j’ai décidé de réaliser. Avec le temps, je me rends compte que plusieurs personnes ont ce même rêve. C’est une aventure père-fils qui perdure depuis plus de 5 ans. Ludovica Miniland, c’est la reproduction, à petite échelle de différentes villes et différents monuments que l’on retrouve partout à travers le monde, que ce soit le Burj Khalifa, la tour Willis, l’Empire State Building, le château Frontenac, la cité interdite et bien plus encore!


Gilles Maheux, fondateur et concepteur de Ludovica Miniland


Comment vous est venue l'idée?

Cela a commencé lorsque j’ai acheté un jeu de construction de micro-briques à mon fils. Je travaillais alors dans le domaine de la construction et mon fils venait voir les plans architecturaux sur lesquels je travaillais à la maison et tentait de les recréer avec ses blocs. Je me suis mis à l’aider à reproduire les plans et je me suis rendu compte que j’aimais ça également. 15 ans plus tard, Ludovica Miniland vit le jour.



Depuis quand est-ce votre travail à temps plein?

En 2010, je voulais arrêter de travailler pendant un certain temps. Finalement, j’ai pris 3 mois sabbatiques. J’ai consacré beaucoup de temps à construire des bâtiments en micro-briques. J’ai tellement été sollicité durant ce temps pour exposer, que j’ai décidé de m’y consacrer à 100% depuis.


Quelle est la grosseur totale de votre parc?

Entre 12 et 13 000 pieds carrés. L’exposition est tellement grosse que nous sommes en mesure de la diviser en plusieurs sections et de la présenter dans plusieurs villes en même temps. Certaines villes sont d’ailleurs construites en double comme New York, Chicago et Montréal.


À quoi peuvent s'attendre les visiteurs lorsqu'ils visitent votre exposition?

Les visiteurs en auront certainement plein la vue! Je tente toujours d’adapter mon exposition en fonction de la clientèle présente. On peut donc s’attendre à une exposition un peu plus fantaisiste et qui sort de l’ordinaire.


Pour plus d’informations, visitez le http://www.ludovicaminiland.com/

0 views0 comments